Notre deuxième expérience

  • Suite aux chromatographies réalisées précédemment, nous avions des doutes concernant les différents pigments. C’est pourquoi, nous voulions trouver les spectres d’absorption pour chacune de ces 3 feuilles (verte, jaune et rouge), mais pour cela nous devions tout d’abord procéder à des extractions de pigments.
  • Nous avons choisi l’extraction par solvant, cette méthode consiste à séparer les constituants d’un mélange à l’aide de deux solvants, l’éthanol et le cyclohexane qui sont non solubles. Les solvants extraient les molécules grâce à leur forte affinité avec elle. On sépare ensuite les solvants dans une ampoule à décanter.
  • A quelle tâche correspondent les différents pigments dans nos chromatographies? Il y a-t-il les mêmes pigments dans les feuilles jaunes et rouges?
  • Chacune de nous s’est occupée d’une couleur différente.

Dans un premier temps, nous avons découpé des feuilles que nous avons placé dans un mortier avec 10mL d’éthanol et du sable afin d’en extraire les pigments. Une fois cela fait, nous avons filtré les 3 différents broyats, et ajouter 10 mL d’éthanol ainsi que 20 mL de cyclohexane. Nous avons alors obtenu trois liquides de couleurs différentes ( rouge, jaune et vert).Nous avons mis chaque liquide dans différentes ampoules à décanter, puis nous les avons agité et dégazé. Nous les avons ensuite laissé se séparer, nous avons donc pour chaque ampoule obtenu deux phases, une avec certains pigments et de l’éthanol et l’autre avec d’autres pigments et le cyclohexane. Le cyclohexane était dans la phase supérieure et l’éthanol dans celle inférieure.16123053_264073914006369_2875643186364022784_n1

Solution obtenue dans l’ampoule à décanter pour la feuille verte, la feuille rouge et pour la feuille jaune.

Nous avons alors séparé manuellement les deux phases que nous avons versé dans deux béchers.

Ce fut alors le moment, de chercher les spectres de nos 6 solutions. Nous avons versé un peu de chaque solutions dans des cuves que nous avons ensuite mis une par une dans le spectrophotomètre pour en obtenir le spectre.

Suite à la spectrophotométrie, nous avons obtenu deux spectres différents pour chaque pigment. Ces spectres nous permettent de comprendre l’absorption et la diffusion des longueurs d’ondes en fonction de la couleur des pigments.16229092_144885472684752_2165315321420840960_n

-Rouge : 620-700 nm
– Orange : 592-620 nm
– Jaune : 578-592 nm
– Vert : 500-578 nm
– Bleu : 446-500 nm
– Violet : 400-446 nm
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s